Comment bien écrire

Comment améliorer son écriture ?

Pour répondre à la question : comment bien écrire, j’ai déjà écrit un article qui reprend les bases à connaître pour améliorer son écriture . Je vous invite donc à le lire en complément de celui-ci qui sera plus axé sur les exercices pour améliorer son écriture. Dans cet article, je vous propose des exercices pour tous les âges et des jeux pour travailler l’écriture chez les plus jeunes. 

Comment bien écrire : ce qu’il faut savoir

Voyons tout d’abord en quoi consiste le fait d’améliorer son écriture manuscrite. Il s’agit avant tout de travailler le geste d’écriture. Le but n’est pas de changer l’écriture mais d’entraîner le travail du corps pour qu’il intègre les mouvements nécessaires à une écriture aisée et efficace. On ne propose donc pas de lignes d’écriture avec un modèle figé mais une série d’exercices qui préparent le corps à intégrer le mouvement correct.
Pour améliorer l’écriture des plus jeunes, on passera bien évidemment par le jeu qui apportera la motivation nécessaire. Cela les amènera à effectuer la tâche demandée avec plaisir sans même se rendre compte de l’effort et du travail fourni. Si un enfant n’accroche pas à un exercice, n’insistez pas, laissez-le de côté et revenez-y éventuellement par la suite.
Pour les plus âgés, proposer des exercices devient plus facile lorsqu’ils comprennent l’intérêt de rééduquer leur écriture. Souvent, cela vient de l’école, du regard des enseignants et des autres élèves. Les difficultés en écriture génèrent souvent une grande souffrance chez les élèves. Ils sont donc généralement assez réceptifs dès qu’ils ont pris conscience de l’intérêt qu’il y avait à travailler pour améliorer leur écriture.
Avant de commencer les séances, je précise toujours qu’il y aura très peu d’écriture à proprement parler. Cela les rassure. Les enfants pensent souvent qu’ils vont devoir écrire pendant toute la séance. Pour des enfants qui éprouvent des difficultés, cela représente le summum du calvaire. Découvrons maintenant quels types d’exercices on peut proposer pour aider son enfant à écrire. 

Exercices pour améliorer son écriture manuscrite

Les exercices de psychomotricité pour l’écriture sont la base indispensable à travailler. Cela dépendra de l’âge et des capacités motrices de l’enfant. Certains exercices s’adressent aux plus jeunes, d’autres s’adressent à tous. J’indique à titre indicatif la tranche d’âge à laquelle s’adressent tels exercices mais n’hésitez pas à piocher dans ceux qui vous semblent pertinents pour votre enfant. 

Exercices de psychomotricité fine pour les 5-8 ans 

  • Les griffes du chat : travailler avec les deux mains comme si celles-ci étaient des pattes de chat qui griffent l’air. 
  • Les pichenettes : avec une bille ou un petit objet, proposez à votre enfant de lui faire effectuer un petit parcours défini ou non. 
  • Pianotage : sur le bord de la table, presser chaque doigt sur celle-ci dans cet ordre-là : pouce, index, pouce, majeur, pouce, annulaire, pouce, auriculaire et dans le sens inverse. 
  • La pince à linge crocodile : décorer une pince à linge en crocodile (la colorier en vert et dessiner des yeux) et attraper des papillons (pâtes) à placer dans un récipient. 

Exercices de psychomotricité à partir de 8 ans

  • Mobiliser et assouplir les doigts : placer une boule de pâte à modeler ou une bille entre le pouce et l’index. Sans l’aide des autres doigts, la déplacer entre l’index et le majeur, puis le majeur et l’annulaire, ensuite entre l’annulaire et l’auriculaire. Puis, repartir dans le sens inverse. 
  • Réaliser des origamis faciles : le but est de travailler la précision du geste de la main et des doigts nécessaire au pliage et à l’appui lors de celui-ci. Vous trouverez des tutos d’origamis faciles à réaliser ici.
  • Dessiner un huit couché en l’air. Répéter le geste 10 fois. 

Psychomotricité pour tous les âges

Voici quelques exercices que vous pouvez pratiquer quotidiennement. Ils peuvent paraître anodins mais ils permettent réellement une amélioration des capacités.
Si vous souhaitez en savoir plus : vous trouverez la méthode complète dans cet ouvrage.

  • Exercice pour se relaxer : rouler sa tête doucement mais franchement en avant sans dépasser le bord des clavicules. Basculer en arrière tout en continuant à avaler facilement. Tenir la tête jusqu’à ce que le cou se décontracte. Rouler la tête avec les épaules levées puis baissées. On peut varier en fermant les yeux, en le faisant assis ou debout, avec une musique douce. 
  • Préparation à l’écriture : se tenir debout les bras le long du corps, activer un bras en l’air tenu par l’autre au niveau du coude par-derrière. Ensuite, replacer les bras le long du corps et prendre conscience de la différence entre les deux bras. Répéter l’exercice avec l’autre bras et dans différentes directions (avant, arrière, intérieur, extérieur). Penser à bien expirer sur chaque mouvement.
  • Développer la confiance en soi : se placer debout pieds croisés. Inspirer profondément puis sur l’expiration descendre vers le sol. Remonter en inspirant et recommencer le mouvement 3 fois. 
  • Conscience de soi et mémorisation : assis sur une chaise. Placer un pied sur l’autre genou, la main droite sur la cheville gauche et la main gauche autour du talon. Respirer profondément trois fois dans cette position. Ensuite, faire la même chose avec l’autre jambe.

Exercices pour travailler l’écriture 

Pour les 5-8 ans : 

  • Dessiner ou écrire au choix dans le sable ou le sel : placer un bac avec une fine couche de sable ou de sel. À l’aide d’un pinceau, inviter l’enfant à tracer librement dans celui-ci.
  • Dessiner à la craie sur un mur extérieur ou au sol. Pour l’intérieur, vous pouvez également placer une feuille spéciale sur laquelle on peut écrire à la craie et effacer ou encore peindre une partie de mur avec une peinture spéciale craie. 
  • Proposer de la pâte à modeler pour travailler la musculation de la main. 

Pour les 8-11 ans : 

  • Créer un labyrinthe : l’enfant dessine celui-ci au crayon et colorie les espaces qui ne font pas partie du chemin. Il ne reste plus qu’à proposer de résoudre le labyrinthe à un membre de la famille. 
  • Message secret à l’encre magique : réaliser un message ou un dessin avec une bougie blanche (la cire va se fixer sur le papier). Peindre la feuille à l’aquarelle. La peinture ne tiendra pas sur la cire et le dessin apparaîtra. 
  • Cap ou pas cap ? Proposer à votre enfant de réaliser un dessin que vous tracez dans son dos sur une feuille. Puis, inverser.

Pour les 12 ans et plus : 

  • Écrire un texte en remplaçant tous les « e » par des spirales. 
  • Écrire de son mieux un mot à l’envers (en partant de la droite). 
  • En équilibre sur un pied ou un support peu stable comme un skateboard, réaliser des exercices de graphisme (des ponts, des boucles, etc.) pour les formes voir l’article pour améliorer son écriture.

Améliorer son écriture en tant qu’adulte et adolescent 

La méthode pour améliorer son écriture en tant qu’adulte s’appuie sur les mêmes techniques que pour les enfants mais va moins reposer sur le côté ludique. Tout comme les adolescents plus âgés qui ont bien compris l’intérêt de progresser en écriture pour acquérir une écriture lisible lors du bac et de leurs examens, les adultes sont motivés à réaliser les exercices. Puisque cela va les aider à obtenir une écriture de qualité et à dépasser leurs difficultés en écriture. 

Voici donc des exercices à pratiquer quotidiennement :  

  • Tapoter son bic sur un point sur la feuille en essayant de viser toujours le même endroit.
  • Faire une série de boucles par séries de 4 en essayant d’être le plus régulier possible.
  • À la plume, tracer en petit des arabesques et les remplir à l’aide de formes graphiques : coupes, ponts, boucles.

Mon enfant refuse de s’entraîner en écriture : comment faire ?

Si votre enfant est comme mon fils et qu’il est très réfractaire à toute forme d’entraînement en écriture. La première chose à faire est de ne pas le forcer. On sait que le plaisir est un élément essentiel pour l’apprentissage. Il va donc falloir trouver des activités qui plaisent à son enfant tout en travaillant des compétences qui l’aideront à progresser en écriture.
Un autre élément essentiel est de lui proposer, dans un premier temps, des tâches faciles. Cela lui permettra de réussir sans trop d’efforts. Ce qui lui donnera confiance en lui et en ses capacités. Cela créera un cercle vertueux où il va s’améliorer en s’entraînant car la réussite entraîne l’envie de recommencer. On fait cela que l’on aime et on aime réaliser des actions dans lesquelles on est performants. C’est un travail de longue haleine mais qui porte ses fruits. Je vous invite également à regarder une vidéo qui vous propose des pistes pour bien débuter l’apprentissage de l’écriture mais aussi, par la suite, pour aider un enfant en difficulté d’écriture. 
Je vous propose également un guide gratuit pour donner des idées d’exercices pour améliorer son écriture en PDF.

Vous avez maintenant une série d’idées et d’exercices dans lesquels piocher pour les proposer aux enfants ou pour les appliquer vous-mêmes. N’oubliez jamais que c’est la répétition qui fait que la maîtrise s’installe. Il vaut mieux prévoir quelques minutes par jour qu’une séance hebdomadaire d’1/2h. 

D’autres difficultés ? Envoyez-moi un mail ou mettez-le en commentaire. Je répondrai à vos questions ou je vous proposerai des solutions à vos difficultés.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez certainement ceux-ci : 

Comment aider un enfant qui écrit mal ? 

Comment améliorer l’écriture de mon fils ?

N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu.

Si vous avez aimé l'article, n'hésitez pas à le partager :-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous pourriez également aimer...